21/04/2020

Une alimentation compacte pour éviter le comportement sélectif des vaches

Les producteurs laitiers sont constamment à la recherche de moyens pour contrer la sélection de l’alimentation, améliorer la santé animale et augmenter la production. L'alimentation compacte semble offrir une solution dans la lutte contre la sélection. Mais en quoi consiste exactement l'alimentation compacte et comment l'appliquer dans la pratique ? 

À première vue, l'alimentation compacte semble se limiter à l'ajout d'eau à la ration et vous pourriez penser « ça ne sert à rien, alors ça ne fait pas de mal ». Toutefois, cela ne consiste pas simplement à ajouter de l'eau. Il s'agit d'une forme d'alimentation TMR (Total Mixed Ration) dans laquelle toutes les vaches d'un groupe de production ont un accès illimité, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, à une ration qui est si bien mélangée qu'elles ne peuvent pas choisir (même en faisant sécher l'aliment pendant la journée) et que chaque bouchée a donc la même composition. C'est la définition du bureau d'étude danois SEGES qui a introduit le terme « Compact TMR ». Selon le chercheur Niels Bastiaan Kristensen, il est important de prendre en compte un certain nombre de choses dans l'alimentation TMR. Le fourrage résiduel doit être analysé et le chargement et le mélange doivent suivre des protocoles spécifiques. Lors du mélange, une attention particulière est accordée au trempage du fourrage concentré, au mélange intensif et à la découpe en mélangeant plus longtemps. 

Mélange selon le principe Compact TMR

Le mélange selon le « principe de l'alimentation compacte » est réparti en trois étapes :

First mix ; trempage des composants de fourrage concentré avec de l'eau
Middle mix ; ajout de fibre
Final mix ; ajout de maïs 

 

First Mix

Les ingrédients secs sont normalement faciles à retirer de la ration et favorisent le comportement sélectif des vaches. Si vous ajoutez suffisamment d'eau, les ingrédients se collent et sont absorbés avec le fourrage grossier. La quantité d'eau dépend de la ration et de la teneur en matière sèche (DS), mais dans de nombreux cas, la règle suivante est appliquée : le poids des composants de fourrage concentré est la quantité d'eau en litres. Pour une TMR, M. Kristensen recommande une teneur en matière sèche de 36 à 38 % pour une mélangeuse verticale et une teneur en DS plus élevée pour une mélangeuse horizontale afin d'éviter que l'eau ne soit pressée hors du mélange lors de l'étape finale.

Les ingrédients humides tels que la mélasse, les betteraves sucrières et les drêches sont humides de base et peuvent remplacer une partie de l'eau. L'objectif est de transformer les concentrés et tout autre aliment additionnel en un mélange homogène qui adhère au fourrage grossier ou est même absorbé par celui-ci. La plupart des ingrédients sont bien trempés après une heure, mais avec la pulpe de betterave, par exemple, le trempage prend jusqu'à huit à douze heures. Selon M. Kristensen, si vous nourrissez plusieurs fois par jour, il est important de faire tremper une plus grande quantité de fourrage concentré et de l'utiliser pour plusieurs ordres d'alimentation.

Middle Mix

À ce stade, le fourrage grossier, à l'exception du maïs ensilé, est chargé. L'objectif de cette phase est de mélanger intensivement le fourrage grossier avec le fourrage concentré afin qu'il adhère bien au fourrage grossier. 

L'herbe, qui est de préférence coupée court (0,8 à 1 cm), est mélangée au pré-mélange à un régime de la vis élevé d'au moins trente tours par minute. Après le chargement de l'herbe, un temps de mélange de 15 à 20 minutes est maintenu.

Il est important que le fourrage grossier soit court pour qu'il puisse mieux adhérer au fourrage concentré et qu'il soit plus difficile à sélectionner pour les vaches. En outre, il est important pour un bon mélange que la longueur des particules des différents composants soit presque la même. Il est bien sûr préférable que le fourrage grossier soit déjà haché lors de l'ensilage, mais avec la mélangeuse, l'alimentation peut être encore réduite. Il est également important de placer les couteaux dans les positions adéquates sur les vis. Les mélangeuses Trioliet permettent de choisir différentes positions de couteaux afin de toujours obtenir une coupe optimale ; leurs positions dépendent de la ration. Cette vidéo vous explique quand vous devez utiliser des positions de couteaux spécifiques. Bien entendu, les couteaux doivent également être tranchants. Dès lors, contrôlez ceux-ci régulièrement. Un couteau tranchant permet de mieux mélanger et d'économiser du carburant et de l'énergie car il y a moins de résistance. Les couteaux Trioform restent aiguisés plus longtemps grâce à leur forme unique.

 

Final Mix

Dans la phase finale, le maïs est chargé dans la mélangeuse. Cela rend le mélange lourd et compact un peu plus aéré. Une fois le maïs chargé, il doit être à nouveau mélangé pendant 15 à 20 minutes. M. Kristensen préfère un régime de la vis élevé, d'environ trente tours par minute Lors du mélange des rations de type Danois, il conseille vivement de ne pas arrêter la mélangeuse entre le Middle Mix et le Final Mix et pendant le déchargement. Un boîtier réducteur peut offrir une solution pour réduire le besoin de puissance. Par exemple, le boîtier réducteur automatique Shifttronic. La transmission Powershift à deux ou trois niveaux commute automatiquement, sous charge, de haut en bas le régime de la vis optimal. Cela permet d'économiser le système d'entraînement de la mélangeuse et la prise de force du tracteur, mais aussi du carburant et du temps. Les vis tournent toujours, même avec des rations humides et lourdes, à la vitesse la plus idéale. Découvrez ici le fonctionnement du boîtier Powershift Shifttronic.

Vous pouvez imaginer que le mélange lourd et compact exige beaucoup de puissance de la part du tracteur et sollicite physiquement la mélangeuse. Par conséquent, n'optez pas pour des équipements construits trop légèrement, mais choisissez consciemment la qualité. Par exemple, les mélangeuses Solomix X-Range sont équipées d'une paroi extra-épaisse de 10 mm et de lames de vis extra-épaisses de 22 mm. Il est également possible de les recouvrir d'un revêtement en acier inoxydable pour une plus longue durée de vie. Voilà pourquoi la mélangeuse Solomix est adaptée au Compact TMR. 

M. Kristensen souligne également que l'aliment doit être bien transporté dans la cuve de la mélangeuse pendant le processus de mélange. Ce mouvement est important pour un mélange homogène. Si la ration n'est pas bien mélangée, cela peut avoir des conséquences importantes pour les vaches. Les mélangeuses Solomix sont équipées de plaques de guidage asymétriques, de triangles entre les vis, qui garantissent que les aliments sont poussés horizontalement par les vis dans la cuve de mélange. En raison de la forme des vis et des larges enroulements de celles-ci, le fourrage est également poussé vers le haut et retombe par gravité. Ce mouvement horizontal et vertical, appelé « principe Dual Flow », crée une ration mélangée bien homogène.

L'alimentation Compact TMR est utilisée au Danemark depuis environ cinq ans. Ce concept compte des partisans et des adversaires. Les partisans sont convaincus des avantages et alimentent entièrement selon le protocole Compact TMR. Ils constatent une augmentation de la production et une amélioration de la santé du troupeau. En revanche, les opposants affirment que l'alimentation Compact TMR est trop coûteuse en main-d'œuvre et en carburant. À tel point que les bénéfices ne compensent pas les coûts. Certains retirent toutefois certains éléments du concept, comme la réalisation d'un prémix, l'utilisation de la bonne séquence de chargement, le bon régime de vis et l'ajout d'eau. Ainsi, cette méthode s'intègre parfaitement dans leur entreprise et ils ne bénéficient peut-être pas de tous les avantages de l'alimentation compacte, mais d'une partie d'entre eux.

Qu'est-ce qui fait qu'une Trioliet Solomix convient au Compact TMR ?

Paroi de la cuve de mélange de 10 mm sur la X-Range (à partir de 24 m³) ;
Bord d'usure de 15 mm au fond de la cuve de mélange pour une plus grande longévité et une meilleure stabilité ;
Revêtement supplémentaire en acier inoxydable Trionox en option sur l'intérieur de la cuve de mélange (paroi et fond) et/ou sur l'enroulement de la vis (« Hard Face ») ;
Joint d'étanchéité sur la colonne de la vis pour protéger des boîtiers planétaires ;
Étanchéité des trappes de distribution au moyen d'un labyrinthe en C ;
Construction robuste de la cuve de mélange avec châssis intégré et colonnes de vis, permettant d'absorber des forces élevées ;
Qualité de mélange homogène grâce aux triangles asymétriques dans la cuve de mélange ;
Vis « Long Life » à lames de 22 mm et ailes de dosage de 25 mm, de série sur la Solomix 3 ;
Couteaux Trioform auto-affûtants qui peuvent être appliqués dans la position souhaitée ;
Les minces vis Twin Stream poussent les aliments vers le haut et les ailes de dosage symétriques au fond de la vis assurent un mélange rapide et un déchargement uniforme.

Bien entendu, les mélangeuses Solomix sont adaptées à tous les types de rations et à toutes les alimentations, y compris les rations avec des composants longs et fibreux en bottes rondes ou carrées. 

Télécharger la Solomix 2 brochure Envoyez moi une brochure Voir tous les mélangeurs

 

 

 

Alimentation TMR sur le terrain

L'application de la théorie de l'alimentation compacte peut se faire de différentes manières. Découvrez ici comment ces producteurs laitiers bénéficient de leur propre méthode d'alimentation Compact TMR. 

Rick van Heesch: "Stabilité accrue de l'ensemble du cheptel"  

Henrik Amhedegård: "Chaque bouchée est identique"

 

 

 

Source : « Implement Compact TMR to increase productivity, feed efficiency and health in dairy herds. » By Dr. Niels Bastian Kristensen, cand. agro., Ph.D. SEGES P/S, Dairy & Beef Research Centre, Agro Food Park 15, DK-8200 Aarhus N, Danemark