2 July 2018

Ration totale ou partiellement mélangée ?

Avantages et inconvénients de TMR et PMR

La distribution d’une Ration totale, Total Mixed Ration (TMR), devient de plus en plus fréquente. Une seule ration de base bien mélangée, avec le moins de variation possible dans la composition : c’est tout le principe de la stratégie de distribution TMR. Le but est d’empêcher la sélection à la barre de fourrage et de servir constamment une ration équilibrée de fourrage grossier, de concentrés, de vitamines et de minéraux à toutes les vaches. Comme la composition de chaque bouchée est identique, les vaches assimilent chacune les mêmes valeurs nutritives. Une ration de qualité supérieure constante engendre moins de variations dans le pH du rumen, ce qui est bon pour la santé des animaux. Et en tant qu’éleveur, vous profitez de la commodité d’une seule ration dans la mélangeuse. Pour tirer pleinement profit d’une bonne stratégie TMR, il y a cependant un certain nombre de conditions à remplir. Ce n’est qu’en coordonnant soigneusement tous les aspects du processus de distribution qu’on obtient le résultat souhaité. 

Une ration de qualité supérieure constante engendre moins de variations dans le pH du rumen

 

La production de lait peut augmenter d’un litre par vache et par jour

Avec la TMR, le principe est de mettre à disposition une ration constante adaptée au niveau de production moyen du groupe. Au lieu d’utiliser des stalles de fourrage concentré, l’on a donc toutes les composantes dans une seule ration de base. Des études indiquent que la distribution TMR aboutit à une meilleure assimilation de matière sèche (> 20 kg de MS/jour), et que la production de lait peut augmenter d’un litre par vache et par jour. Avec une seule ration TMR, les vaches moins productives reçoivent cependant la même ration de qualité supérieure, relativement chère, que les bêtes hautement productives. C’est pourquoi certains éleveurs optent pour une distribution par groupes, indépendamment du stade de lactation de l’animal. Dans ce cas, les rations sont à base des mêmes ingrédients mais n’ont pas la même composition. L’avantage d’une seule ration générale est alors perdu. Quant à savoir si la distribution TMR est adaptée en conjonction avec un robot de traite faisant usage d’appâts, les avis sont partagés. Votre conseiller en nutrition peut sans doute vous donner un avis personnalisé sur ce sujet.

Les composantes d'alimentation séparées diminuent le prix de revient

Pour être rentable, la mise à disposition en continu d’alimentation avec une composition constante exige de la discipline et un travail cohérent de la part de l’éleveur. Pour pouvoir distribuer chaque jour la même ration soigneusement composée, une bonne mélangeuse est nécessaire. Avec une mélangeuse, il est possible de distribuer des composantes séparées au lieu d’une alimentation complète. Cela permet de diminuer considérablement le prix de revient, mais demande aussi une bonne connaissance du marché des matières premières. En outre, il faut avoir suffisamment d’espace de stockage à la ferme et consacrer l’attention nécessaire à la conservation du fourrage grossier. En fin de compte, la qualité du fourrage détermine la qualité de la ration. Pour bien conserver du fourrage ensilé, il est recommandé d’utiliser une désileuse à couteaux. Ainsi, la paroi d’ensilage reste dense, ce qui empêche le réchauffement du silo et la perte de valeurs nutritives.

Distribuer une alimentation partiellement mélangée

Une autre stratégie de distribution est la Partial Mixed Ration (PMR), ou alimentation partiellement mélangée. L’alimentation mélangée y est combinée avec une distribution individuelle de fourrage concentré. La mélangeuse mêle le fourrage grossier et une partie du fourrage concentré. La composition est basée sur les vaches avec un plus faible rendement en lait. Les vaches hautement productives reçoivent des concentrés supplémentaires via les stations de fourrage concentré, dans la salle ou le robot de traite. Avec la PMR, vous avez donc la possibilité de donner des compléments aux vaches et d’adapter les rations de manière individuelle. 

La composition d’une ration TMR aussi bien que PMR doit être un travail extrêmement précis. Dans les deux cas, une mélangeuse est indispensable. La mélangeuse n’est pas seulement un moyen de transport pour amener le fourrage dans l’étable, c’est aussi un instrument important pour distribuer l’alimentation avec soin. À l’aide d’un système de pesage, les différentes composantes du fourrage grossier peuvent être précisément équilibrées avec celles du fourrage concentré. En outre, il est essentiel que la ration soit bien mélangée. À cet effet, un ordre de chargement adéquat de la mélangeuse est notamment important. Il faut aussi optimiser la mobilisation de la mélangeuse. De petits ajustements dans l’utilisation des couteaux-vis, le régime du moteur et la durée de mélange peuvent avoir un impact considérable sur la qualité de l’alimentation. Regardez ici la vidéo d’instructions sur la bonne utilisation d’une mélangeuse.