7 April 2020

Le robot permet de créer une ration différente pour chaque lot

SCEA DU CHENE BLANC :
SAU : 92 hectares
Main d’œuvre : 4,5 U
Troupeau : 1050 chèvres Saanens à la traite, gérées par lots en fonction de la production  

La SCEA DU CHENE BLANC est localisée à Pougne-Hérisson, petite commune du département des Deux-Sèvres. M et Mme Robin sont à la tête d’un élevage de chèvres et exploitent près de 92 hectares en céréales, tournesol et herbe, destinée à l’affouragement du troupeau.

Ce troupeau est composé de 1050 chèvres Saanens à la traite, pour une production laitière totale de 1,1 millions de litres de lait. Une partie de cette production est directement transformée par Mme Robin sur l’exploitation. Toujours en recherche d’optimisation de son activité, le couple d’éleveur a listé les différents postes qui pouvaient être améliorés sur l’exploitation. Après la traite, qui prend près de 5h30 par jour, l’alimentation du troupeau était la seconde tâche la plus prenante. « Il nous fallait 2h30 par jour pour dérouler les différents types de fourrage sur les tables d’alimentation » explique l’éleveur.

C’est à la fin de l’année 2016 que Philippe Robin débute sa réflexion sur l’automatisation de l’alimentation. Il reconnait qu’en plus du gain de main d’œuvre journalier, il recherchait un gain sur son efficacité alimentaire et une économie en matériels. Le cahier des charges était clair : Ne pas changer de ration ! M Robin: « Je voulais une solution permettant de conserver ma ration sèche tout en assurant un mélange homogène »

Automatiser l’alimentation

Le robot d’alimentation offrait une réponse optimale aux besoins de l’exploitation, gain de temps, autonomie de stockage, diversité et précision des rations… Après avoir réalisé un tour du marché, l’éleveur a retenu le système d’alimentation automatisé TRIOMATIC de chez TRIOLIET, composé d’une cuisine T40. « C’est le système de coupe unique qui a été déterminant dans mon choix final. Je peux adapter la longueur de coupe au type de fourrage, plus aucunes de contraintes lors du pressage ou lors de la distribution »

Dotée de plusieurs fonds mouvants, la cuisine permet le stockage des différents fourrages et ce pour plusieurs jours. Le système de coupe à disques assure, quant à lui, une découpe nette et précise de tous types de fourrage, sans aucunes limites de longueur de brin. Un convoyeur pèse la bonne quantité de fourrage au kilo prêt, puis charge le wagonnet.

Le wagonnet de distribution apporte également sa pierre à la réussite de l’installation. En effet, le robot de 3m³, équipé de ses 2 vis verticale, assure un mélange homogène. Le wagonnet passe également dans la journée entre les distributions pour repousser le fourrage sur la table d’alimentation.« Le robot permet de créer une ration différente pour chaque lot en fonction de sa production et ainsi d’optimiser l’alimentation »

 

Après 1 an de service, les résultats sont visibles ! 

En fonctionnement depuis Novembre 2018, M Robin annonce les premiers bénéfices. Tous d’abords, une baisse des refus, quasiment nuls aujourd’hui, grâce à la qualité de coupe et au mélange homogène. La précision de chargement lui a également permis de baisser son coût de production : « j’ai économisé 14 000€ de concentrés sur 12 mois grâce à la précision du robot TRIOLIET ». 

Le gain de main d’œuvre n’est pas en reste puisque le temps dévoué à l’alimentation est passé de 18h à seulement 2h30 semaine. L’éleveur a été agréablement surpris par la propreté des stockages et de l’installation en générale qui ne nécessite pas d’entretien quotidien. Après 1 an d’utilisation, M Robin n’a pas d’hésitation : « Si c’était à refaire… je le referai ! » 

Tous les systèmes d'alimentation automatiques

Télécharger Triomatic brohure