9 January 2020

Chez la famille Leduc les vaches ne regardent pas le train passer mais le robot d’alimentation Triomatic !

C’est au cœur de l’avesnois, pays du fameux Maroilles que la Famille Leduc (Éric, Caroline et leur fils Thibaut) est installée. Avec une exploitation polyculture élevage de 220 Vaches laitières pour une production de 2 millions de litres de lait et 235 hectares dont 120 hectares de pâture. 

La famille Leduc utilisait déjà une mélangeuse autochargeuse Trioliet Triomix pour nourrir leurs bêtes depuis 2006 et fin 2015, ils ont investi dans un robot d’alimentation, le triomatic de Trioliet « Nous avons découvert cette installation au SIMA 2015, l’un de nos salariés venait de démissionner et nous avons décidé d’investir en vue de l’installation de notre fils. » Ce robot d’alimentation se déplace de manière autonome, il est entièrement programmable, il distribue la ration quotidienne en 7 passages tout au long de la journée.

Le bien-être et la santé des vaches se sont considérablement améliorés

« Nous sommes allés visiter des fermes utilisant ce système avant de nous lancer. D’abord, nous avons considérablement augmenté le bien-être et l’état sanitaire des vaches, qui mangent de la nourriture fraiche en quantités adaptées. J’ai diminué mes frais vétérinaire et le rendement en lait a augmenté. » Le robot prépare également la ration en mélangeant les ingrédients nécessaires selon les données rentrées par Éric. Pas de gâchis, pas de surplus. « Avant je passais 26 heures par semaine pour l’alimentation, repousser le fourrage, etc…  Aujourd’hui, c’est seulement 3h30 et avec 80 vaches en plus ! »

Les économies d’argent

Autre gain concret : les économies d’argent. En gasoil particulièrement puisque « le robot me coute 2 à 3 € d’électricité par jour contre 26€ de gasoil pour les tracteurs et la mélangeuse auparavant » 

Une modernisation qui a un coût, mais qui permet donc de faire des économies d’énergie et de temps. « Et surtout, nos animaux se portent mieux. J’ai 58 ans, j’ai commencé avec 12 vaches. Les 220 vaches laitières que j’ai aujourd’hui sont mieux soignées qu’autrefois. » Et ce n’est plus le train qu’elles regardent passer avec curiosité mais le Triomatic.

Je voudrais plus d'informations sur le robot d'alimentation Triomatic

Je voudrais des conseils