Un aimant dans les mélangeuses pour éviter la réticulo-péritonite traumatique
13 March 2018

Un aimant dans les mélangeuses pour éviter la réticulo-péritonite traumatique

Il vaut mieux prévenir que guérir

D'après les estimations, 12 000 vaches se blessent chaque année en ingérant des déchets qui se trouvaient dans leur fourrage. Parmi celles-ci, 4 000 vaches succombent à la suite d'une réticulo-péritonite traumatique (RPT). L'Université de Wageningen a entrepris des recherches sur les effets des déchets et en a conclu que les producteurs de lait dépensent environ 14 millions d'euros par an à cause de la RPT : traitement de la maladie, morts et diminution de la production laitière.* Cependant, il existe une solution que peu de producteurs de lait connaissent : il suffit de placer des aimants dans les mélangeuses. 

Pim Lenferink, producteur de lait, sait que les aimants peuvent éviter beaucoup de souffrances. Depuis l'année dernière, il nourrit ses 135 vaches laitières à l'aide d'une mélangeuse dotée d'aimants sur vis. Son concessionnaire lui a expliqué qu'il était possible de placer des aimants sur les vis, alors qu'il ignorait que cela existait. Pim s'en est procuré et ne regrette pas du tout cet achat. Il étale ses plus belles « prises » sur la table de la cuisine et sort de la pile les objets les plus surprenants. On y trouve des clous, du fil barbelé et des vis, mais aussi d'autres objets métalliques, parfois indéterminés. Certains ont des bords très aiguisés et font la taille d'un stylo à bille. Vous pouvez imaginer que ces objets pourraient causer beaucoup de dégâts dans le système digestif d'une vache. Pim Lenferink explique : « Nous avions déjà rassemblé une trentaine d'objets après un mois. Chaque jour, nous enlevions de la ferraille coupante de l'aimant. Nous étions si impressionnés que nous avons directement fait installer un aimant sur la deuxième vis. »

 Chaque jour, nous enlevions de la ferraille coupante de l'aimant


Les oiseaux peuvent être l'une des causes

Nous ignorons toujours comment ces objets métalliques se retrouvent dans le fourrage. Pim explique : « Il peut s'agir de déchets provenant des écoliers et des automobilistes qui passent par là. Mais on a déjà entendu que les corneilles ramassent ce genre d'objets pour construire leur nid, puis les laissent tomber quand ils sont trop lourds. Quoi qu'il en soit, cette collection ne ment pas. » 

Ce qu'on ne voit pas n'existe pas

Selon monsieur Lenferink, les producteurs de lait qui prétendent qu'ils ne rencontrent aucun problème dû à des objets métalliques présents dans les rations sont probablement un peu naïfs : « Auparavant, je n'étais pas non plus au courant des conséquences que pouvaient entraîner ces objets. Cependant, je ne peux pas imaginer que les autres producteurs de lait filtrent tous les objets contondants lors de l'ensilage. Ce qu'on ne voit pas n'existe pas. On considère souvent que les objets coupants se trouvent dans l'ensilage d'herbe. Mais que devons-nous penser des aliments additionnels ainsi que des balles de foin et de paille ?

L'année dernière, un audit sur le fourrage TMR a été organisé dans l'entreprise de monsieur Lenferink ; de nombreux producteurs de lait des environs étaient présents. Cet après-midi leur a permis de découvrir la mélangeuse et ses aimants. Peu après, un confrère enthousiaste, convaincu par la démonstration, a également fait placer des aimants sur sa mélangeuse autochargeuse Triomix. Sa récolte au bout d'une année ? Une boîte à biscuits remplie d'objets métalliques coupants.


Cela en vaut largement la peine

Il y a peu, Pim Lenferink a encore fait une découverte surprenante. Les aimants étaient recouverts d'une couche très épaisse de débris métalliques : des particules métalliques très fines, qui provenaient très probablement d'une des portions de fourrage concentré acheté. Pim explique : « Ces débris ne causent aucun dégât immédiatement observable, mais ils ne devraient pas s'y trouver. Nous n'aurions jamais enlevé ces déchets sans l'aimant. Ça vous montre à quel point ces aimants sont importants. Selon moi, ils devraient d'office être inclus dans toutes les mélangeuses, ce qui éviterait beaucoup de souffrance aux animaux. Cela en vaut largement la peine. »

Trioliet propose trois aimants différents :

1. Les aimants sur l'aileron de la vis

2. Les plaques aimantés pour les tapis latéraux ou chaînes de rallonge

3. Des aimants escamobtable (tiges magnétique) dans l'unité de tapis de distribution.

Les aimants peuvent toujours être ajoutés ultérieurement. Vous êtes curieux de connaître les possibilités qui s'offrent à vous ? 

 

 

* Source : Recherches menées par des étudiants : Des vaches mortes à cause de déchets. Auteur : Albert Sikkema. Resource de Wageningen University & Research, 28 février 2018. resource.wur.nl/nl/wetenschap/show/Studentenonderzoek-koeien-dood-door-zwerfafval.htm 


###PRIVACYPOPUP### ###PRIVACYPOPUP###